Des écoles d’agricultures de terrain sont des écoles sans murs qui présentent les dernières innovations technologiques, tout en exploitant les connaissances des populations autochtones.

30 agronomes et vétérinaires, staff de la Sofepadi et étatique de Bunia, Katoto, Beni, Mavivi, Mangina ont bénéficié d’une formation de quatre jours sur l’école d’agriculture de terrain.

Il s’agit d’un apprentissage par découverte, qui favorise l’appropriation et permet aux participants d’acquérir confiance en eux et en leurs capacités de reproduire ces activités et ces résultats.

Le but principal est d’acquérir des techniques et des compétences, plutôt que d’assimiler des informations concernant les nouvelles options technologiques.

Il a été question ici, d’aider les agriculteurs à comprendre les aspects scientifiques qui sous-entendent divers aspects de l’agroécosystème c’est-à-dire le « pourquoi » du « comment » afin de leur permettre de mettre en œuvre leurs propres processus d’innovation.

Au sortir de cette formation les participants se sont iinscrits dans un cadre stratégique d’intervention en agriculture conforme en école d’Agriculture de Terrain.

« Nous avons acquis des connaissances importantes en participant dans cette formation.   Nos capacités techniques ont été améliorées en intégrant l’école d’Agriculture de Terrain. La sofepadi a mis à notre disposition des outils techniques pour la conduite et la programmation, la mise en œuvre, le suivi et l’évaluation, bref tous les outils nécessaires pour réaliser les tâches à notre charge pour un bon entrepreneuriat. », témoigne Claude Mugeni, l’un des participants.

ENGLISH »