KINSHASA, AV LUKUSA 55, RDCONGO
+243811982266
contact@sofepadirdc.org

Nyiragongo Eruption : Des leaders communautaires renforcés en capacité pour décourager toutes formes des VBG et EAS dans la communauté.

Solidarité Féminine Pour la Paix et le Développement Intégral

Photo de famille SOFEPADI et 15 Femmes leaders membres de l’Organisation de Base Communautaire de Kanyaruchinya

Dans l’objectif d’assister les femmes en situation de vulnérabilité liée aux VGB et à l’éruption volcanique ayant causé beaucoup de dégâts humains et matériels en ville de Goma et en territoire de Nyiragongo, la SOFEPADI a organisé une série des formations sur les Violences Basées sur le Genre et la protection contre les exploitations et abus sexuels du 13 au 14 juin 2021dans la zone de santé de Karisimbi et celle de Nyiragongo.

Au total, 45 leaders communautaires ont été renforcés en capacité, dont 15 membres du noyau communautaire de Mugunga,15 membres du noyau communautaire de l’aire de santé de Baraka et 15 femmes membres de l’organisation à base communautaire, OBC en sigle, de l’aire de santé Kanyaruchinya. Ces derniers à leurs tours sensibiliseront la communauté à adopter les bonnes pratiques, dénoncer et décourager toutes formes des VBG et EAS dans la communauté.

Tenant compte des mesures édictées par le chef de l’état sur le contexte actuel de la covid19, les sensibilisations communautaires menées par ces leaders communautaires dans les différents quartiers de leurs aires de santé se feront en causerie éducative dans la possibilité de toucher directement 8000 personnes en deux mois.

 

Il sied de signaler que tout a commencer par une évaluation rapide des besoins dans la zone de santé de Karisimbi et Nyiragongo, en vue d’apprécier les besoins des populations déplacées et retournées au niveau de trois aires de santé à savoir Mugunga, Baraka et Kanyaruchinya. Ce choix a été motivé par les conclusions des échanges effectués avec les médecins chef de zone de Karisimbi et Nyiragongo qui mettant en relief la nécessité urgente d’appuyer ces aires de santé qui selon eux, ont accueilli beaucoup de familles déplacées avec un mouvement de retour.

ENGLISH »