Kinshasa : Lukusa 55, GOMBE/ Kinshasa
+243 811982266

Pour la cohésion sociale au Nord Kivu et en Ituri, des leaders communautaires formés sur les techniques de communication.

Les membres des CLPD, GD et CLSP ont été formés pendant cinq jours à Beni et Bunia sur les techniques de communication, le plaidoyer et la résolution pacifique des conflits. Le but était d’engager ces derniers pour la paix, l’organisation et la participation aux groupes de dialogue.

Inscrite dans le cadre du programme de renforcement de la cohésion sociale et la résilience économique des communautés affectées par les conflits au Nord-Kivu et en Ituri cofinancé par l’Union européenne ainsi que  la Solidarité féminine pour la paix et le développement intégral, l’objectif de ces assises était de constituer un cadre d’échange et de dialogue afin de transformer les membres structurés au sein de chaque communauté en acteur de paix et de développement au sein des groupes de dialogue communautaires.

Accompagnant les actions du gouvernement congolais  dans la promotion de la paix, la Sofepadi a mis en avant trois thématiques (la communication, le plaidoyer et la résolution pacifique de conflits) pour capaciter les membres des groupes de dialogue enfin que ces derniers acquièrent les compétences de mener convenablement les actions pour la promotion de la paix dans les provinces du Nord-Kivu et de lIturi.

« Dans le soucis d’accompagner le gouvernement congolais dans l’atteinte de la paix dans les provinces du Nord-Kivu et de l’ituri, Nous avons trouvé opportun de  présenter aux animateurs des groupes de dialogue, les stratégies et moyens de résolution pacifique des conflits. Ainsi, Nous croyons à l’appropriation de ces  stratégies par les participants pour la transformation des conflits violents en moment d’opportunité pour faire la paix.», Signale Monsieur Joachin Musuba, l’un de facilitateur de la formation à Bunia.

Croyant fermement que cette formation servira aux animateurs des groupes  de dialogue dans l’atteinte des objectifs qu’ils poursuivent, Monsieur Didier Mupitanjia, facilitateur à Beni, souligne le bien-fondé de cette formation.

« Puisque les objectifs de développement durable(ODD) ne peuvent pas avoir lieu que dans une société pacifique, ou les droits humains sont respectés et protégés, cette formation vient outiller les animateurs des groupes de dialogue dans l’atteinte des objectifs qu’ils poursuivent au quotidien.»    .

Cinq jours d’apprentissage sur la communication, le plaidoyer, la résolution pacifique de conflits ont valu leur pesant d’or, témoignent les participants.

 « Pendant cinq jours nous avons été formes sur les technique de communication, le plaidoyer et résolution pacifique de conflit. Nous remercions grandement l’Union européenne et la Sofepadi qui ont fait à ce que cette formation soit tenue dans des bonnes conditions et nos formateurs pour la méthodologie adaptée. Nous souhaitons que de telles initiatives aillent de l’avant pour contribuer à la construction de la paix durable et la cohésion pacifique au sein de nos communautés. »

 

ENGLISH »