188 Avenue Colonel Ebeya, Commune de la GOMBE/ Kinshasa Tél. : +243 810337354, +243 81 198 22 66, +243971413671

Ceci est une déclaration de survivant.es : Des survivantes et des survivants de violences sexuelles et sexistes liées aux conflits de 12 pays africains (République démocratique du Congo, République centrafricaine, Tchad, Guinée, Kenya, Liberia, Mali, Nigeria, Rwanda, Sierra Leone, Soudan du Sud et Ouganda), suite à des discussions et des actions de plaidoyer dans leurs pays d’origine, se sont réunis à Kinshasa en solidarité pour s’exprimer et rédiger une déclaration sur leurs droits à réparation et à la participation – en affrontant la stigmatisation et en refusant d’accepter les structures et les normes qui causent et perpétuent des violations à leur encontre.

Les survivant.es ont été soutenu.es par des organisations de la société civile qui les accompagnent sur le chemin du changement.

Les survivant.es ont souligné que les hommes victimes de violences sexuelles et les enfants de survivant.es ont rarement été reconnus et inclus dans les processus de réparation.

Elles/Ils demandent des réparations sexo-spécifiques et centrées sur les survivant.es, la justice, la paix et des garanties de non-répétition.