KINSHASA, AV LUKUSA 55, RDCONGO
+243811982266
contact@sofepadirdc.org

Un cadre d’échange avec les autorités locales et coutumières pour une représentation égalitaire Homme-Femme dans les instances décisionnelles

Un cadre d’échange avec les autorités locales et coutumières pour une représentation égalitaire Homme-Femme dans les instances décisionnelles.

La République Démocratique du Congo a souscrit à bon nombre d’instruments juridiques internationaux et régionaux qui garantissent la participation des femmes à la prise de décision dans leurs communautés, dans la vie publique et politique.

Mais en dépit de cela, les femmes congolaises ne jouissent jusque-là que de très peu de leurs droits, notamment en termes de participation et de représentation.

Cette faible représentation des femmes dans les organes délibérants et de prise de décision s’explique par les obstacles majeurs auxquels les femmes sont confrontées.

Il s’agit notamment des contraintes socioculturelles, du manque de connaissance des textes juridiques et autres pratiques coutumières néfastes qui ont une influence négative au niveau structurel.

Ainsi, avec « Rien sans les Femmes », une organisation féminine congolaise qui milite pour la représentation égalitaire homme-femme dans les instances de prise de décision, nous avons mis en place un forum de discussion régulier avec les chefs coutumiers, le Président de la Barza communautaires, les personnalités politiques, et les femmes des organisations de la société civile.

L’objectif est que ces derniers soutiennent les candidatures féminines aux postes de prise des décisions.

Dans ce contexte, un cadre d’échange avec les autorités locales et coutumières pour la représentation égalitaire Homme-Femme dans les instances de prise de décision aura lieu chaque trimestre.

Le mois d’octobre a ainsi connu le premier forum en date du 27 octobre 2021 à l’hôtel Vihum/Beni.

Il a été question dans cette rencontre de présenter les objectifs du forum et son fonctionnement, faire un état des lieux de la participation de la femme dans les instances de prise de décision en ville de Beni et territoire avant la proclamation de l’état de siège et pendant l’état de siège.

Ce fut ainsi, une occasion pour expliquer aux participants les instruments nationaux et internationaux qui protègent les droits de la femme.

Ainsi, une analyse sur le genre, la culture, et les facteurs politiques a été faite par les participants en travaux de groupe.

A l’issue, les avancés sur la participation et les blocages de la femme dans les instances de prise de décision ont été dénichées.

Au regard de ceci, dans les prochaines rencontres les membres du forum feront ce qui suit :

·      Définir les mécanismes pour la participation de la femme à tous les niveaux,

·      Elaborer le plan de suivi des mécanismes pour la participation de la femme dans les instances de prise de décision

·      Signer les actes d’engagement en vue d’œuvrer pour l’augmentation de la représentation des femmes dans les instances décisionnelles.

Il sied de signaler que ces activités sont inscrites dans le cadre du projet « Augmenter la participation des femmes aux postes de décision », appuyé par Kvinna Till Kvinna.

ENGLISH »