188 Avenue Colonel Ebeya, Commune de la GOMBE/ Kinshasa Tél. : +243 810337354, +243 81 198 22 66, +243971413671

16 jours d’activisme en Ituri, la SOFEPADI en campagne de sensibilisation contre les VBG.

Partagez

La Solidarité Féminine pour la Paix et le Développement Intégral, SOFEPADI en sigle, a organisé bien de sensibilisations sur les violences basées sur le genre, les abus et exploitations sexuels en ville de Bunia et dans différents territoires de la province de l’Ituri en marge de la campagne des 16 jours d’activisme. 5106 personnes ont été sensibilisées avec l’appui financier du Trocaire, du Fonds Humanitaire RDC, du Fonds de nations unies pour la population et du fonds des nations unies pour l’enfance.   

L’objectif de ces sensibilisations était d’informer les femmes, jeunes filles, Hommes, garçons et les potentiels survivants des violences basées sur le genre, des abus et exploitations sexuels, sur leurs droits, sur les mécanismes juridiques de protection et sur les mesures de protection offertes aux survivants dans le but de les encourager à dénoncer tout acte lié à ces violences. Mais aussi, de responsabiliser et d’impliquer davantage la jeunesse de l’Ituri sur les questions des VBG.

Au cours de ces sensibilisations réalisées dans différentes écoles, sites de déplacés, espaces sûrs de la Sofepadi à Kidia et Simbiliabo dans la province d’Ituri. Il a été question pour la SOFEPADI, de présenter et d’expliquer les textes de loi, les notions des VBG/EAS/HS, le circuit de référencement ainsi que le mécanisme de dénonciation qui servent de base des moyens de protection établis.

Dans son message, l’animatrice de la SOFEPADI, Madame Grace Bahesi a fait savoir que l’organisation des sensibilisations de telle envergure jouent un rôle particulièrement important dans la connaissance des communautés locales sur leurs droits et les procédures pour obtenir une prise en charge holistique en matière de violences basées sur le genre. Ce qui constitue, un socle important dans la lutte contre l’impunité à l’endroit des survivants des abus et exploitations sexuels et ainsi, favorise les mécanismes de prévention par la promotion et la défense des droits des femmes et de la jeune fille dans la nouvelle province de l’Ituri et particulièrement dans les territoires en conflits armés.

Cette campagne fut une étape importante dans la lutte contre l’impunité des VBG et EAS, permettant aux groupes cibles de connaitre toutes les normes juridiques et la procédure judiciaire en matière de violences basées sur le genre dans le but d’encourager la saisine des autorités compétentes à chaque fois qu’elles sont victimes, ou pour les encourager à la dénonciation lorsqu’elles en ont été témoins en vue d’assurer la réparation des préjudices causés aux survivants à travers l’accès à la justice desdites survivants.

Articles...

Communiqué de presse

Chers amis de la presse, Nous voici par le présent communiqué venir pour vous présenter le travail qu’à réaliser la Solidarité Féminine pour la Paix et le Développement Intégral au

Lire plus»