Kinshasa : Lukusa 55, GOMBE/ Kinshasa
+243 811982266

Présentation de la feuille de route pour le projet de loi contre les violences domestiques en RDC.

Présentation de la feuille de route pour le projet de loi contre les violences domestiques en RDC.

 

Reçue en audience le 22 février 2022 par son Excellence madame la Ministre du genre, Gisèle NDAYA LUSEBA, la délégation de la Sofepadi conduite par sa Coordonnatrice, Sandrine LUSAMBA, a présenté sa feuille de route pour le projet de loi contre les violences domestiques en RDC en vue d’assurer pleinement la protection globale à la femme et à la fille contre toutes les formes de violences domestiques y compris le viol domestique.

Ce projet de loi devra :

  1. définir et sanctionner toutes les formes de violences domestiques de nature physique, sexuelle, économique et psychologique dirigées par un partenaire intime ou membre de ménage y compris, mais aussi et surtout les actes comme : les feminicides, le viol conjugal, l’inceste, les attaques physiques, la restriction à l’accès à l’emploi, aux ressources à l’éducation.
  2. Fournir une protection aux victimes de violences domestiques par la mise en place d’un système de soutien systématique, des services de conseil et réhabilitation, l’accès à la justice et aussi à une justice réparatrice.

Intéressée par la démarche, la ministre du genre s’est alors penchée sur la question en prenant l’initiative de s’approprier ce projet qu’elle pourra porter très prochainement au conseil des ministres et par la suite à l’assemblée nationale afin d’éliminer toutes les formes des violences domestiques dont sont victimes les femmes et filles dans nos villages et villes.

Pour elle, il est temps qu’il soit mené des actions à la base contre les normes rétrogrades qui maintiennent la femme dans une forme d’esclave et de rendre les services de prise en charge accessibles et de qualité.

Ainsi, dans les prochains jours, une commission mixte SOFEPADI- Experts du Ministre de genre sera mise en place afin de peaufiner ce nouveau projet de loi dont elle aura le privilège de porter.

Rappelons que cette démarche s’inscrit dans le cadre du projet de campagne contre les violences domestiques en RDC que mènent depuis novembre 2020, la SOFEPADI et MADRE dont l’objectif est d’obtenir l’engagement du Gouvernement de la RDC à assurer pleinement la protection globale à la femme et à la fille contre toutes les formes de violences domestiques y compris le viol domestique. Plusieurs autres rencontres avec les personnalités publiques congolaises et des missions diplomatiques et humanitaires en RDC ont eu lieu.

Pour elle, il est temps qu’il soit mené des actions à la base contre les normes rétrogrades qui maintiennent la femme dans une forme d’esclave et de rendre les services de prise en charge accessibles et de qualité.

Ainsi, dans les prochains jours, une commission mixte SOFEPADI- Experts du Ministre de genre sera mise en place afin de peaufiner ce nouveau projet de loi dont elle aura le privilège de porter.

Rappelons que cette démarche s’inscrit dans le cadre du projet de campagne contre les violences domestiques en RDC que mènent depuis novembre 2020, la SOFEPADI et MADRE dont l’objectif est d’obtenir l’engagement du Gouvernement de la RDC à assurer pleinement la protection globale à la femme et à la fille contre toutes les formes de violences domestiques y compris le viol domestique. Plusieurs autres rencontres avec les personnalités publiques congolaises et des missions diplomatiques et humanitaires en RDC ont eu lieu.

Partagez cet article :

Vous pourriez aussi aimer

ENGLISH »