RDCongo, Kinshasa, Lukusa, 55
+243811982266
contact@sofepadirdc.org

Celebration De La Journee Internationale De L’elimination Des Violences Sexuelles En Temps Des Conflits

Solidarite Feminie Pour la Paix et le Developpement Integral

Celebration De La Journee Internationale De L’elimination Des Violences Sexuelles En Temps Des Conflits

A BENI

Il s’est tenu en cette date du 19 Juin 2019 au Bureau de la Coordination de la SOFEPADI à Beni, une rencontre commémorative de la journée internationale de l’élimination des violences sexuelles en temps des conflits avec 24 survivantes des violences sexuelles venues de Beni, OICHA, MUTWANGA, MABALAKO, MAVIVI et MAMOVE au Nord-Kivu et OTOMABERE dans le Territoire de MABMBASA en province d’ITURI.

Cette journée a consisté à l’échange d’expériences entre les survivantes notamment celles faisant partie du noyau des victimes et les nouvelles ainsi que la présentation de la journée et de son bien-fondé. Il a également été une occasion pour les survivantes de s’exprimer en adressant des appels aux autorités congolaises et à la communauté.

S’agissant des messages, il y a lieu de les grouper en 3 types notamment :

  • L’appel à la prise en charge appropriée des survivantes et des enfants issus des viols
  • L’appel à l’administration d’une juste équitable et à la tolérance zéro en matière des violences sexuelles
  • L’appel au rétablissement de la paix et de la sécurité dans le Territoire et ville de Beni

A cette même occasion, la SOFEPADI a rendu public une déclaration pour marquer d’une empreinte cette journée en réitérant son engagement dans l’élimination des violences sexuelles en temps des conflits, en plaidant pour une justice juste et équitable à l’endroit des survivantes et en appelant tous les acteurs à lutter contre l’impunité des crimes des violences sexuelles pour encourager et accompagner les survivantes qui font preuve de résilience en prenant leur destin en main.

Le tout s’est bouclé par la réalisation d’une page magazine qui a offert à 3 survivantes et un parent d’une survivante de s’exprimer sur leurs expériences, les efforts fournis pour leur rétablissement ainsi que des appels lancés à l’endroit des autorités. La SOFEPADI a aussi rappelé non seulement l’approche qu’elle utilise en vue d’accompagner les victimes des violences sexuelles dans la ville et le Territoire de Beni ; mais aussi sa vision et sa mission.

C’est par le partage d’un repas et la prise des photos que la journée s’est achevée dans une ambiance bon enfant.

A BUNIA

A l’occasion de la journée internationale pour l’élimination de la violence sexuelle en temps de conflit célébrée le 19 juin de chaque année. Le Centre Médicale Karibuni wa Maman a organisé une journée d’échange avec les SVS prisent en charge   dans le même Centre.

 

A ce sens les victimes ce sont exprimées en donnant leurs expériences les unes aux autres ainsi que les ambitions qu’elles ont pour la vie future.

 

Eu égard de ce qui précédent, les SVS ont indiqué que les conséquences liés aux conflits se répercutent sur les enfants à travers les traumatismes, la stigmatisation, la pauvreté, la santé précaire et les grossesses non desirée entraînant les cas des enfants sans père.

 

Il est également nécessaire de souligner que plusieurs médias locaux ont répondus présent à cette activité, ce qui a été une occasion pour les SVS de lancer leur cris d’alarmante aux autorités politico-administrativeste que militaires afin d’éradiquer l’insécurité dans le territoire de Djugu du fait que elle augmente la vulnérabilité des femmes, des jeunes filles et des enfants à cequi concerne les violences, l’exploitation sexuelle et les mariages forcées.

ENGLISH »