KINSHASA, AV LUKUSA 55, RDCONGO
+243811982266
contact@sofepadirdc.org

#Nyiragongo Éruption : Pour une bonne gestion de l’hygiène des femmes déplacées internes, la sofepadi dote six aires de santé en kits de dignité.

Solidarité Féminine Pour la Paix et le Développement Intégral

#Nyiragongo Éruption : Pour une bonne gestion de l’hygiène des femmes déplacées internes, la sofepadi dote six aires de santé en kits de dignité.

La Sofepadi a procédé mercredi et jeudi 10 juin 2021, par une dotation des kits de dignité dans six aires de santé dans la zone de santé de Karisimbi et Nyiragongo. Il s’agit de 100 kits pour l’aire de santé de Baraka, 60 kits pour l’aire de santé de Mugunga, et 40 kits pour l’aire de santé Hébron, 130 kits pour l’aire de santé de Kanyarutshinya kits, 100 kits pour l’aire de santé de Kiziba et 130 Kibati.

« #NyiragongoEruption : Pour une bonne gestion de l’hygiène des femmes déplacées internes, la Sofepadi dote six aires de santé en kits de dignité.« 

Chaque kit est constitué de quatre sous-vêtements, une serviette hygiénique réutilisable, deux savons de toilette, deux savons de ménage, un seau, deux dentifrices, deux brosses à dents, un peigne, un t-shirt, un pagne, une lampe torche solaire, une paire de babouche, un flotteur et un sceau de 1O Litres.

Cette assistance est destinée aux survivantes des violences basées sur le genre, les femmes allaitantes, et les femmes accouchées devenues vulnérables suite aux conséquences de l’éruption volcanique du 22 mai 2021 dans la grande ville de Goma, en province du Nord-Kivu, à l’extrême Est de la République démocratique du Congo.

Cette situation terrifiante s’ajoute à tous les problèmes d’insécurité que subissent les Congolais et plus particulièrement les femmes et filles de la région Est depuis des nombreuses années.  

Madame Sandrine LUSAMBA, Coordinatrice de la sofepadi, nous renseigne que l’évaluation rapide de la situation rapporte que dans les sites des déplacés, les femmes et les filles se lavent la nuit par absence des douches adaptées dans les centres collectifs d’hébergement, dans les zones de santé de karisimbi, et Nyiragongo.

Pour elle, en plus des problèmes de manque d’eau et de douches, les femmes ne disposent pas de kits hygiéniques (sous-vêtements, les bandes hygiéniques, savons, etc…) et de kits NFI pour les nouveau-nés. Selon elle, des cas de fausse couche pendant le déplacement ont été rapportés dans des structures sanitaires sans oublier les problématiques de gestion de l’hygiène menstruelle pour les filles et femmes en âge de procréer sont ressenties.

Trouvant que dans ces conditions les femmes et les filles sont exposées aux risques des Violences Basées sur Genre dans les lieux à forte concentration de la population, la coordinatrice nous laisse savoir que rendre disponible les kits de dignité pouvant contribuer tant soit peu à une bonne gestion de l’hygiène des femmes déplacées internes suite à la situation de l’éruption volcanique.

Pour le chargé du programme de la sofepadi, Monsieur Rodrigue Collins NGASEMBERE, la sofepadi intensifie de plus en plus ses interventions dans les zones de santé de Karisimbi et Nyiragongo où six aires de santé ont été évalués notamment celui de MUGUNGA, de BARAKA, d’HEBRON, de KANYARUTSHINYA, de KIBATI et de KIZIBA.

Il sied de signaler que la Sofepadi attend apporter dans un premier temps une assistance directe auprès de 1500 femmes et filles déplacées afin de soulager leurs souffrances. Il sera question d’apporter les premières assistances psychosociales aux femmes nécessiteuses, l’évaluation permanente des besoins de protection et la promotion de la santé de reproduction. À l’occasion, une collaboration effective sera entretenue avec les différentes zones de santé accueillant les personnes déplacées afin d’identifier des assistants psychosociaux et quelques relais communautaires afin de concourir à l’effectivité des actions d’intervention. Le souligne, Madame Sandrine Lusamba, coordinatrice de la Sofepadi.

 

Laetitia Ndeke

Chargée de Communication

ENGLISH »